lundi 1 août 2011

Sur les traces d'Hikaru

Aujourd'hui, j'ai fait un tour du côté de la Nihon Kiin à Tokyo (l'antre des pros). 
Facile à trouver, le bâtiment est exactement le même que dans le manga. Un mystère : la rue est très étroite, comment y faire demi-tour en moto?

Je n'ai pas pu jouer : pendant 4 jours, la grande salle est réservée à des événements spéciaux. Aujourd'hui, il y avait un tournoi de jeunes par équipe, tout comme dans le manga : uniformes, gamins stressés, pros qui arbitrent et organisateur annonçant "%##& taisho §#&& nigiri #%% oneigashimas". Trop "kawaï"!

J'ai quand même jouer au go : après pas mal de détours, j'ai finalement trouvé un petit salon de go sympa et pas trop loin de l'auberge de jeunesse. Droit d'entrée à 1000 yens avec thé et sourires de la gérante illimités. Personne ne parle anglais en ces lieux, mais les occupants semblent trouver très drôle qu'un "franssuuu" joue au go, et ils sont très intéressés par mes performances. Finalement, j'ai fait jeu égal avec un shodan japonais (mais comme me l'avait dit un autre joueur* à Kyoto "Japanese shodan weak weak weak"). Parties très serrées, score final : 2 victoires, 2 défaites et un jigo de politesse (il avait blanc pour la dernière partie, mais il semblait content de compter le komi à 6 pour finir sur une égalité).

*ce joueur là était très fort et m'avait offert une partie à 6 pierres d'une élégance fantastique, tout en douceur, mais pleine de questions terribles...